Aider son enfant à mieux comprendre ce qu’il lit

J’enseigne la didactique de la lecture aux futures enseignantes du primaire québécois. Parmi les connaissances et les compétences que je leur partage, certaines devraient être connues des parents puisque leur implication dans l’apprentissage de la lecture est un atout majeur.

Il faut savoir que lire ne se limite pas à poser ses yeux sur les lettres pour en décoder les mots et les phrases. Tout un travail de compréhension doit être réalisé au fur et à mesure de la lecture et c’est grâce à des stratégies relativement simples (mais qu’il faut connaître) qu’on peut y arriver. 

Je vous en présente quelques-unes que vous pourrez mettre en place lors des moments de lecture avec votre enfant, peu importe son âge et peu importe le type de texte. Celles-ci se divisent en trois temps : avant la lecture, pendant la lecture et après la lecture.  

Avant la lecture 

La lecture commence avant même d’avoir ouvert les pages du livre. Je vous propose trois stratégies qui aideront votre enfant à planifier sa lecture.

1- Identifier l’intention de lecture. Cette stratégie permet d’orienter notre façon de lire le texte. Pour ce faire, vous pouvez demander à votre enfant s’il sait pourquoi il lira. On peut lire pour le plaisir, pour apprendre, pour pouvoir répondre à des questions, pour découvrir comment faire, pour connaître l’opinion de telle personne, etc.

2- Faire un survol du texte. Cette stratégie permet de savoir à quoi s’attendre lors de la lecture. Prenez le temps, avec votre enfant, de vous attarder au titre, à l’auteur, à l’illustrateur (s’il y a lieu), à la 4e de couverture, au nombre de pages, aux images, aux tableaux, à la table des matières, à la disposition du texte, etc.

3- Faire des prédictions sur le contenu du texte. Cette stratégie a pour but d’activer ses connaissances sur le sujet. Demandez à votre enfant de quoi il sera question dans le texte en exigeant qu’il se base sur les éléments observés lors du survol pour justifier sa réponse. 

Pendant la lecture

Pendant la lecture, il peut y avoir plusieurs stratégies à mettre en place, cela dépend du type de texte et de l’intention de lecture. Je vous en présente une qui convient à tous les types de textes et qui est indispensable.

4 – Se questionner sur sa compréhension tout au long de la lecture et ajuster sa démarche. Pour rendre son enfant autonome en lecture, il faut qu’il soit en mesure d’identifier ses bris de compréhension et qu’il sache qu’il est tout à fait normal de relire des passages du texte parce qu’on était dans la lune ou parce qu’on n’a pas bien compris. Arrêtez la lecture de temps en temps pour demander à votre enfant ce qu’il a compris et relisez des passages si nécessaire.

Il est aussi normal de ne pas comprendre tous les mots utilisés par l’auteur. Vous pouvez alors donner la définition à l’enfant ou l’inviter à chercher dans le dictionnaire. Attention! Si vous exigez de votre enfant qu’il cherche dans le dictionnaire tous les mots qu’il ne comprend pas, il risque de perdre le fil de sa lecture et de se démotiver. Il est tout à fait correct de lui fournir la définition de certains mots et de l’inviter à en chercher quelques-uns dans le dictionnaire (en l’accompagnant dans sa recherche s’il n’est pas encore familier avec son utilisation). 

Après la lecture 

Une fois la lecture terminée, il importe de valider sa compréhension et de porter un regard critique. Voici trois stratégies que je vous recommande :   

5 – Résumer les idées principales du texte. Afin de valider la compréhension globale du texte, demandez à votre enfant de résumer les idées principales. Si vous avez lu une histoire, vous pouvez l’aider à structurer son résumé à l’aide des mots suivants : 

C’est l’histoire de…

Au début…

Puis…

Alors…

Enfin…

Si vous avez lu un texte informatif, vous pouvez l’accompagner avec les mots suivants : 

Le sujet traité dans ce texte est… 

Premièrement, on aborde…

Deuxièmement, il est question de…

Troisièmement, on précise que…

Pour conclure… 

6- Réagir au texte. Cette stratégie permet d’interroger l’enfant sur ses goûts et ses intérêts et de l’amener à tisser des liens entre le texte et sa vie. En lui demandant de nommer ce qu’il a le plus aimé et le moins aimé dans la lecture, d’expliquer les raisons et de faire des liens avec ses expériences personnelles, l’enfant sera amené à réagir de façon structurée. 

7- Demander à l’enfant d’apprécier le texte. Le but de cette stratégie est que l’enfant porte un jugement sur le travail de l’auteur, de l’illustrateur ou de l’éditeur. Il peut donc commenter le vocabulaire utilisé, l’intrigue, le ton (humoristique, dramatique, romantique, etc.), les images, la disposition du texte, etc.

En interagissant ainsi avec votre enfant lors de ses lectures, vous l’aiderez grandement à développer sa compréhension. Vous utiliserez aussi un vocabulaire similaire à celui de son enseignante, ce qui pourra assurément faciliter le transfert entre les apprentissages réalisés à la maison et ceux réalisés à l’école. 

Bonne lecture!

Pour d’autres articles sur notre rôle de parent dans l’éducation de nos enfants, c’est ici.

 

Martine De Grandpré

Martine De Grandpré

Ma soif d’apprendre s’est manifestée par de longues études : baccalauréat en enseignement du français au secondaire, maîtrise sur le transfert des apprentissages, doctorat en communication orale chez les enfants et postdoctorat en gestion des émotions. Mes plus grands apprentissages ont toutefois été réalisés grâce à mes deux enfants et à mon conjoint. Ils m’ont fait prendre conscience que j’avais besoin de ralentir pour être ce à quoi j’aspirais. Le chemin vers le yoga et la méditation s’est alors ouvert devant moi.

Vous pourriez aussi aimer

Les %?&*&?$ de devoirs et de leçons

Les %?&*&?$ de devoirs et de leçons

Même si je suis enseignante, les devoirs et leçons à faire avec mes enfants lorsqu’ils étaient au primaire (ils ont maintenant 13 et 15 ans et sont autonomes ou presque) n’ont jamais fait partie de mes moments préférés. Je sais qu’ils sont une occasion de consolider...

read more
Pour une rentrée scolaire en douceur

Pour une rentrée scolaire en douceur

Pour que la rentrée scolaire se passe en douceur pour ta famille, j’ai pensé te présenter des stratégies qui m’aident à passer à travers cette période intense. Après deux mois d’un horaire plutôt flexible, il est temps de remettre un peu de structure dans la vie de...

read more
Vider sa tête grâce au concept Zéro courriel

Vider sa tête grâce au concept Zéro courriel

Je suis de retour devant mon ordinateur depuis maintenant deux semaines. Malgré des vacances extraordinaires, j’avais quand même un peu hâte de retrouver mon petit bureau douillet et mes sessions d’écriture. En fait, j’ai réalisé que j’avais surtout hâte de mettre de...

read more