Intégrer les herbes du jardin à notre alimentation

Si tu ne le savais pas encore, je suis un peu sorcière à mes heures. J’adore apprendre à cuisiner différents mélanges et concocter des tisanes pour moi et ma petite famille. Chaque plante, arbre, arbuste et herbe m’intéresse. L’herboristerie est un savoir qui s’est malheureusement perdu au fil des siècles, alors que les propriétés médicinales de nombreuses plantes sont connues depuis des millénaires! 

Certaines plantes et herbes médicinales sont disponibles dans tous les centres jardins et se cultivent hyper facilement dans nos potagers. En tant que jardinière amatrice un peu trop enthousiaste, j’ai choisi de faire pousser certaines plantes vivaces et faciles d’entretien avec lesquelles on peut faire beaucoup. Si elles sont toujours aussi puissantes et simples à cultiver aujourd’hui, pourquoi s’en passer?

La mélisse 

Plante vivace au Québec, la mélisse a l’avantage de revenir en force année après année (attention, elle peut même devenir envahissante!). Ses vertus sont assez impressionnantes pour une plante si facile à cultiver. En plus, elle goûte le citron. Miam!

En tisane, elle favorise une meilleure qualité de sommeil, un soulagement de l’anxiété, une meilleure digestion et un état de calme sur le système nerveux. Il est aussi possible d’utiliser les infusions pour faire des compresses lorsqu’on a un feu sauvage!

Le thym 

Très riche en fer et en antioxydants, le thym est souvent employé comme condiment ou assaisonnement dans notre cuisine. Bonne nouvelle : il permet de soigner plusieurs petits bobos. Il est entre autres anti-infectieux, stimulant, cicatrisant et anti-inflammatoire. Il favorise la digestion et la diminution des ballonnements. En infusion, il calme aussi la toux!

Le thym est vivace (dans la plupart des régions du Québec) et revient donc chaque année sans avoir besoin d’en racheter. On peut utiliser ses feuilles fraîches en infusion, ou le faire sécher pour s’en servir tout l’hiver.

La menthe 

En plus de servir à concocter d’excellents mojitos (!!!), la menthe contient énormément de micronutriments. Parmi ceux-ci, on retrouve : le calcium, le fer, le magnésium, la bêta-carotène, les vitamines E, C et A. La menthe est aussi efficace fraîche que sèche, car les principes actifs qu’elle contient sont préservés pendant plus d’une année après le séchage. De son côté, la menthe poivrée est décongestionnante en plus d’avoir des propriétés antidouleur.

La menthe est particulièrement coriace et survit à nos hivers québécois. Son ajout au jardin est donc un must!

Le pissenlit 

Celui-là, on le plante rarement volontairement… Si on le déteste plus souvent qu’autrement, les pouvoirs qu’il recèle sont assez impressionnants! De la racine à la fleur, tout est comestible. Les racines et les feuilles séchées sont toutefois les parties les plus intéressantes pour la santé. Depuis le 16e siècle, ses vitamines et oligo-éléments sont reconnus pour contrer le vieillissement de la peau, favoriser l’élimination et diminuer les troubles digestifs. 

Alors, est-ce qu’on aime davantage le pissenlit? Personnellement, ça m’aide à apprécier un peu plus sa présence sur mon terrain! 

Intégrer les herbes à notre quotidien

Depuis que je connais les mille et un bienfaits de certaines herbes, je leur réserve une place de choix dans mon potager urbain. Elles prennent peu de place et multiplient les saveurs et les bénéfices sur notre santé. 

Chaque repas est l’occasion d’intégrer quelques herbes dans notre alimentation : de l’origan sur la pizza, de la ciboulette et du basilic dans les soupes et salades, de la menthe dans les boissons… Les possibilités sont infinies!

Pour d’autres articles sur la santé et le bien-être, c’est par ici!

Marie-Claude Doyon

Marie-Claude Doyon

Rédactrice, traductrice et linguiste de formation, j’ai officiellement lancé ma première entreprise en 2018. C’est l’amour des mots qui m’a poussée à créer Rédac-Plus. Mais à force d’écrire pour les autres, j’ai aussi eu envie d’expérimenter ma créativité différemment. Inspirée par le féminin sacré et le désir de vivre dans l’ici et maintenant, je me suis formée à l’enseignement du yoga et de la méditation. Maman de deux p’tits loups et sorcière à mes heures, je poursuis mon chemin vers le slowpreneuriat une journée à la fois.

Vous pourriez aussi aimer

Manger l’arc-en-ciel

Manger l’arc-en-ciel

Prendre soin de soi passe nécessairement par l’alimentation. Mais en matière d’alimentation, on peut facilement se perdre… On nous bombarde d’informations et celles-ci sont souvent contradictoires. Le tofu, c’est bon ou pas pour nous? La viande rouge, on en mange ou...

read more