Posture de la planche

La planche est une posture de force et de stabilité. Elle est exigeante pour la plupart d’entre nous. Il est toutefois possible de l’adapter afin de s’y sentir mieux et de bénéficier de tous ses bienfaits. 

Caractéristiques de la posture de la Planche

Nom sanskrit : Kumbhakasana

Type de posture : stabilisation

Principaux bienfaits : 

  • Renforce les poignets, les bras, le dos et les cuisses
  • Renforce les muscles abdominaux et dorsaux
  • Renforce les muscles des épaules
  • Augmente l’endurance et l’énergie
  • Augmente la confiance en soi

Contre-indications :

  • Blessure aux poignets, aux coudes et aux épaules
  • Maux de dos chronique

Précautions : 

  • Faire la posture sur les avant-bras si syndrome du tunnel carpien
  • Procéder délicatement si légers maux de dos

Instructions pour prendre la posture de la Planche : 

 

  1. À partir de la Table, allonge tes jambes vers l’arrière. Tes pieds doivent être parallèles et à la largeur des hanches. Tes talons poussent vers l’arrière. 
  2. Ajuste la hauteur de ton bassin pour avoir un alignement épaule – hanche – cheville. 
  3. Vérifie que ta tête est bien dans le prolongement de ta colonne vertébrale (rentre légèrement ton menton vers la poitrine).
  4. Pour sortir de la posture, dépose tes genoux au sol et installe-toi en diamant pour observer les effets. 

Adaptations possibles de la posture de la Planche

Dépose un ou deux genoux au sol pour pouvoir porter ton attention sur le haut de ton corps. 

Fais la posture sur les avant-bras si tu sens que tes bras ne peuvent pas supporter la posture très longtemps.

Pour aller plus loin

Demande à quelqu’un de prendre une photo de toi dans la posture et observe ton alignement épaule – hanche – cheville de même que l’alignement poignet – coude – épaule. 

Pour découvrir d’autres postures, c’est ici.  

Martine De Grandpré

Martine De Grandpré

Ma soif d’apprendre s’est manifestée par de longues études : baccalauréat en enseignement du français au secondaire, maîtrise sur le transfert des apprentissages, doctorat en communication orale chez les enfants et postdoctorat en gestion des émotions. Mes plus grands apprentissages ont toutefois été réalisés grâce à mes deux enfants et à mon conjoint. Ils m’ont fait prendre conscience que j’avais besoin de ralentir pour être ce à quoi j’aspirais. Le chemin vers le yoga et la méditation s’est alors ouvert devant moi.

Vous pourriez aussi aimer

Respirer pour évacuer les tensions

Respirer pour évacuer les tensions

Quand le stress augmente, respirer pour évacuer les tensions grâce à la respiration libératrice est particulièrement bénéfique. Peut-être mets-tu déjà en place cette respiration sans savoir qu'elle est issue du monde du yoga. Elle permet de se calmer pour pouvoir...

read more
Posture du chien tête en bas

Posture du chien tête en bas

Le Chien tête en bas est l’une des postures les plus connues du monde du yoga. Ce classique procure un étirement de tout le corps totalement satisfaisant et a bien d’autres vertus.    Caractéristiques de la posture du Chien tête en bas Nom sanskrit : Adho Mukha...

read more