Les %?&*&?$ de devoirs et de leçons

Même si je suis enseignante, les devoirs et leçons à faire avec mes enfants lorsqu’ils étaient au primaire (ils ont maintenant 13 et 15 ans et sont autonomes ou presque) n’ont jamais fait partie de mes moments préférés. Je sais qu’ils sont une occasion de consolider les apprentissages faits à l’école, mais ils étaient aussi une bataille à mener avec des enfants qui n’y voient aucun intérêt.

En ce début d’année scolaire, j’ai eu envie de vous partager quelques-unes des stratégies que nous avions mis en place pour passer à travers ces moments sans trop se prendre la tête. 😏 

Horaire

Lorsque c’est possible, créez une routine. Par exemple, l’enfant revient de l’école, prend une collation et fait ses devoirs et leçons. Un autre exemple : l’enfant revient de l’école, prend une collation, joue, soupe et fait ses devoirs et leçons. L’enchaînement des activités sécurise les enfants en leur permettant d’anticiper ce qui vient. 

Je vous suggère d’éviter de mettre la période de devoirs et de leçons après un moment passé sur les écrans. Avez-vous remarqué que ça ramollit leur cerveau? 🤔

Même si la routine est importante, acceptez aussi d’en sortir parfois. On peut faire les devoirs et leçons plus tôt pour participer à une activité spéciale le soir ou en faire plus un soir pour prendre congé le lendemain.

Environnement approprié

Installez-vous là où il n’y a pas de sources de distraction comme la télévision, le grand frère, le chien, etc.

Soutien

Libérez du temps dans votre horaire pour vous asseoir avec votre enfant afin de lui offrir du soutien et de l’aide pour s’organiser. Ça ne devrait pas prendre plus de 30 minutes. 🤞 C’est un investissement qui est très payant. Vous démontrez ainsi à votre enfant l’importance à accorder à cette tâche, vous passez du temps avec lui ou elle et vous lui apprenez à apprendre. Rappelez-vous que ça ne dure que quelques années. La plupart des enfants qui ont acquis de bonnes habitudes au primaire les conservent au secondaire sans votre implication. 

Matériel

Utilisez différents supports et outils pour apprendre : craies (pour écrire les mots de vocabulaire sur l’asphalte, par exemple), petit tableau blanc effaçable, crayons de couleur, sable, lettres magnétiques, etc. Lorsque c’est possible, sortez du cadre « crayon-cahier » qui finit par être ennuyant pour l’enfant.

Pauses

Si votre enfant a de la difficulté à rester assis, prenez des pauses régulièrement pour sauter ou danser durant quelques secondes. 

Renforcement positif

Concentrez-vous le plus possible sur ce que votre enfant fait bien et soulignez-le-lui pour créer un sentiment agréable de réussite. Cela lui donnera le goût de recommencer (on se le souhaite 😜).

Gestion des crises

Si une crise survient (et ça survient dans toutes les familles, je vous rassure) et que vous n’arrivez pas à compléter les devoirs et les leçons avec votre enfant, ne vous inquiétez pas. Vous pouvez aviser l’enseignante si nécessaire. Demain sera peut-être un meilleur moment. 🤞 Le plus important, selon moi, c’est de préserver la relation avec votre enfant. Quand il sera calme, vous pourrez avoir une discussion sur vos responsabilités respectives au regard des devoirs et des leçons et lui faire comprendre que celles-ci ne sont pas optionnelles, alors vaut mieux adopter une attitude positive.

Méditation

Pour favoriser la gestion de ses émotions et le développement de sa concentration, proposez à vos enfants de courtes périodes de méditation tous les jours. Cinq minutes suffisent généralement à installer le calme et un état de bien-être en soi. Mon conjoint et moi voyons un changement dans l’attitude de nos enfants quand ils méditent régulièrement. Je vous propose d’essayer notre programme de 7 méditations pour enfants. Et si vous sentez que c’est vous qui avez besoin de développer votre patience, votre gestion de vos émotions et votre concentration, notre programme pour la gestion de la charge mentale peut sûrement vous aider. ☺️

Ces stratégies sont un bon point de départ pour créer de bonnes habitudes qui s’ancreront chez vos enfants. Si vous voulez en partager d’autres, ce sera un plaisir de vous lire sur nos différents réseaux sociaux : Facebook ou instagram !

Martine De Grandpré

Martine De Grandpré

Ma soif d’apprendre s’est manifestée par de longues études : baccalauréat en enseignement du français au secondaire, maîtrise sur le transfert des apprentissages, doctorat en communication orale chez les enfants et postdoctorat en gestion des émotions. Mes plus grands apprentissages ont toutefois été réalisés grâce à mes deux enfants et à mon conjoint. Ils m’ont fait prendre conscience que j’avais besoin de ralentir pour être ce à quoi j’aspirais. Le chemin vers le yoga et la méditation s’est alors ouvert devant moi.

Vous pourriez aussi aimer

Pour une rentrée scolaire en douceur

Pour une rentrée scolaire en douceur

Pour que la rentrée scolaire se passe en douceur pour ta famille, j’ai pensé te présenter des stratégies qui m’aident à passer à travers cette période intense. Après deux mois d’un horaire plutôt flexible, il est temps de remettre un peu de structure dans la vie de...

read more
Vider sa tête grâce au concept Zéro courriel

Vider sa tête grâce au concept Zéro courriel

Je suis de retour devant mon ordinateur depuis maintenant deux semaines. Malgré des vacances extraordinaires, j’avais quand même un peu hâte de retrouver mon petit bureau douillet et mes sessions d’écriture. En fait, j’ai réalisé que j’avais surtout hâte de mettre de...

read more
Apprendre à lâcher prise

Apprendre à lâcher prise

« Lâche prise!!! » On entend ça souvent, mais qu’est-ce que ça veut dire réellement? Pourquoi lâcher prise ? Comment y arriver? De bonnes questions qui trouveront réponse dans cet article. ☺️ Ce qu’est le lâcher prise Notre égo aimerait que tout soit stable et...

read more