Trouver du temps

À la fin novembre, j’ai dit à mon amie Josée que je manquais de temps pour m’entraîner et méditer. Cela avait un impact sur mon équilibre. Elle m’a demandé si je connaissais les Miracle Morning. « Non », que le lui ai répondu. Et elle m’a expliqué en quoi ça consiste.

L’auteur Hal Elrod, dans son livre Tout se joue avant 8 h, propose de se lever une heure plus tôt tous les matins pour prendre soin de soi. Elle n’avait pas besoin d’en dire plus pour que je l’interrompe. Je ne suis pas une fille du matin (du moins pas avant 7 h😉). Elle a ri et m’a expliqué que c’était la réponse classique des gens quand on leur parle de ce « rituel » (Hal Elrod consacre d’ailleurs plusieurs pages à déconstruire cette conception). Connaissant les bienfaits que je pourrais tirer de cette pratique et l’importance que j’accorde à mon équilibre, Josée a poursuivi ses explications et m’a convaincue de tenter l’expérience. Je vous résume ici en quoi cela consiste.

En quoi consiste le Miracle Morning ?

Si on veut être heureuse et avoir une vie à la hauteur de nos attentes, c’est important de consacrer du temps à son développement personnel, selon Hal Elrod. Le meilleur moment de la journée pour ce faire est le matin puisque nous sommes reposées (on l’espère) et disposées à commencer la journée du bon pied. 

L’heure de plus qu’on ajoute à notre horaire doit être divisée en diverses activités d’environ 10 minutes qui permettent toutes de prendre soin de soi. L’auteur appelle ça les SAVERS (comme les Life Savers, ces petits bonbons ronds et colorés qu’on mangeait enfant). Chacune des lettres du mot correspond à une activité. 

Les SAVERS

S pour silence : il s’agit de faire taire nos pensées en pratiquant la méditation. J’explique ce qu’est la méditation dans cet article : https://surlefil.ca/trop-occupee-pour-mediter/ 

A pour affirmations : on choisit les intentions de notre journée et on se les répète (à voix haute, à l’écrit ou dans sa tête). Par exemple : « Je suis calme », « Je me sens bien dans mon corps. », « Je suis heureuse. », « J’obtiens une promotion », etc.

V pour visualisation : on ferme les yeux et on imagine sa vie de rêve. On se voit accomplir ce qu’il faut pour y parvenir et on ressent dans tout son corps l’atteinte de nos objectifs. 

E pour exercice physique : on fait bouger notre corps comme on le souhaite (yoga, danse, vélo, marche, course, etc.). 

R pour reading (lecture) : on lit quelques pages d’un livre qui nous fait du bien, nous motive, nous inspire, etc. 

S pour scribing (écriture) : on prend quelques instants pour pratiquer l’écriture automatique. On laisse donc le crayon filer sur le papier pour y noter les pensées qui traversent notre esprit. On peut aussi utiliser l’écriture pour noter ce pour quoi on est reconnaissante dans notre vie.  

Peut-on adapter les SAVERS?

Ces SAVERS peuvent être réalisés dans l’ordre ou dans le désordre. Certains peuvent être plus courts que d’autres, certains peuvent même être supprimés s’ils ne vous conviennent pas. L’important, c’est de se créer un Miracle Morning qui nous fait du bien et qui nous donne le goût de nous lever.

En ce qui me concerne, je le réduis à 40 minutes les matins où je dois être au bureau tôt et je l’allonge les fins de semaine lorsque c’est possible. Je les fais généralement dans l’ordre suivant : méditation, affirmation et visualisation (je fais les deux en même temps), lecture et exercice. Comme je ne suis pas une adepte de l’écriture, j’ai supprimé cette activité de ma liste. En terminant avec l’exercice, je me sens énergisée pour amorcer ma journée. Je fais généralement quelques postures de yoga pour activer mon corps en douceur et je m’adonne ensuite à une séance de cardio ou de musculation sur l’application Seven pour faire monter l’énergie en moi.  

Et les bénéfices ? 

Les pratiquants du Miracle Morning disent avoir plus de temps pour eux, se sentir plus centrés sur ce qui compte vraiment, avoir plus d’énergie, être moins stressés, avoir une existence qui correspond davantage à leurs désirs et donner le meilleur d’eux-mêmes. Selon Hal Elrod, les bénéfices se font sentir au bout de 30 jours de pratique. Pour ma part, je n’ai eu besoin que de quelques jours pour réaliser à quel point cette heure me procurait l’énergie nécessaire pour accomplir plus aisément toutes les tâches de ma journée et pour me sentir mieux dans mon corps. Je suis désormais convaincue que ça vaut la peine de me lever un peu plus tôt. 

Y a-t-il des inconvénients ?

On ne va pas se cacher le fait que le sommeil peut venir à manquer si on pratique cette méthode de façon assidue. L’auteur recommande de se coucher plus tôt. Oui, c’est une excellente suggestion, mais ce n’est pas toujours possible… Mes obligations familiales font en sorte que je peux rarement être au lit avant 22 h 30. Quand je sens que j’ai besoin de plus de sommeil, je fais une petite sieste ou un Yoga Nidra en fin d’après-midi et je prévois un matin la fin de semaine pour faire la grâce matinée. 

J’avoue aussi qu’avant de me donner la permission d’adapter la méthode à mes besoins, je sentais une certaine frustration de méditer ou de lire durant seulement 10 minutes. Maintenant, si j’ai le goût de lire plus longtemps, je me le permets et je coupe une autre des activités. Cela ne change rien aux bienfaits globaux que je ressens.

Je vous encourage fortement à tester cette pratique en l’adaptant à votre réalité. Comme mentionné, elle n’a pas besoin d’être appliquée à la lettre pour que les résultats se fassent sentir. Donnez-vous 30 jours d’essai. Vous verrez si ça vous convient. 

Ne dit-on pas que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt? 🙂

Martine De Grandpré

Martine De Grandpré

Ma soif d’apprendre s’est manifestée par de longues études : baccalauréat en enseignement du français au secondaire, maîtrise sur le transfert des apprentissages, doctorat en communication orale chez les enfants et postdoctorat en gestion des émotions. Mes plus grands apprentissages ont toutefois été réalisés grâce à mes deux enfants et à mon conjoint. Ils m’ont fait prendre conscience que j’avais besoin de ralentir pour être ce à quoi j’aspirais. Le chemin vers le yoga et la méditation s’est alors ouvert devant moi.

Vous pourriez aussi aimer

J’essaie de changer, mais je n’y arrive pas…

J’essaie de changer, mais je n’y arrive pas…

As-tu déjà essayé de changer l’une de tes habitudes de vie pour revenir, quelques semaines plus tard, au même point de départ? Avec en prime un sentiment de culpabilité par rapport à ce que tu considères être un échec… On passe presque toutes par là. 🤷‍♀️ Ce n'est pas...

read more
Les %?&*&?$ de devoirs et de leçons

Les %?&*&?$ de devoirs et de leçons

Même si je suis enseignante, les devoirs et leçons à faire avec mes enfants lorsqu’ils étaient au primaire (ils ont maintenant 13 et 15 ans et sont autonomes ou presque) n’ont jamais fait partie de mes moments préférés. Je sais qu’ils sont une occasion de consolider...

read more
Pour une rentrée scolaire en douceur

Pour une rentrée scolaire en douceur

Pour que la rentrée scolaire se passe en douceur pour ta famille, j’ai pensé te présenter des stratégies qui m’aident à passer à travers cette période intense. Après deux mois d’un horaire plutôt flexible, il est temps de remettre un peu de structure dans la vie de...

read more